Le thème 2019 de la programmation reflète l'urgence de l'actualité sociale, écologique, politique ou économique : "C'est Chaud !"...

Notre thème, en 2018, dont le visuel se faisait l’écho, posait une question sur le choix de société qui serait le nôtre dans un avenir très proche :

« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? ».

En 2019, nous n’avons plus de choix. C’est l’urgence qui prime, quelle que soit la question : sociale, écologique, politique ou économique. Le thème 2019 reflète cette urgence :

« C’est chaud ! »

 

Notre programmation propose des films réalisés partout dans le monde :

au total une cinquantaine de films accompagnés pour la plupart par leur réalisateur.

La programmation est enrichie d’un focus sur la Chine, d’un autre sur le Québec, d’une rétrospective « Michel Brault et le cinéma direct : une décennie (1958-1968) », accompagnée par le grand Marcel Carrière, d’une carte blanche à l’IRIS : quatre chercheurs du CNRS sont invités à parler de leurs travaux, avec le public, à travers un film de leur choix et qui entre en résonnance avec leurs recherches. Ces derniers animeront aussi la table-ronde, sur la thématique de « l’intime et le politique », de la présence de la jeune réalisatrice d’origine inuit Asinnajaq, qui accompagnera un programme de courts-métrages autochtones… de soirées musicales, et de jolies surprises !

 

Le programme définitif est consultable début mai sur le site du festival : https://doc-cevennes.org/