Aller au contenu principal
-

OIZO

A la suite des dinosaures commence l'histoire des oiseaux sur la terre. Depuis seulement quelques générations, plus du tiers des oiseaux succombe du fait de la dégradation de leurs espaces naturels : marin, terrestre et aérien. Les moyens de subsistance du vivant subissent les traitements de la productivité et se raréfient dangereusement, malgré les avertissements de scientifiques et d'autres observateurs des systèmes organiques. Les dommages causés par ces attitudes peuvent se constater dans différents domaines, dont la disparition des oiseaux nous avertit. La migration devient errance, fragile précarité du déplacement et de l'habitat. Déclin et disparition de ronds d’ailes, de pattes perchées, de coups de becs utiles, de chants habitant le territoire... L"hirondelle fait le printemps... Axis