Delphine Cam se produit pour la 2è fois à Lasalle avec Oonde, un concert-spectacle qui la met seule en scène, en collaboration avec Sébastien Belin à la régie son et Lumière ainsi qu'aux décors. Ceci à la suite d'une deuxième partie de résidence qui fait suite à celle du mois d'octobre.

Oonde est un concert-spectacle de musique vocale et de poésie qui invite à entrer dans un univers d'émotion et de sensualité, en lien avec la nature sauvage, la relation de l'humain à la terre, la féminité.

Les voix s'empilent, s'entrelacent et se démêlent “en live” grâce aux loop station, créant une ambiance de polyphonies, rythmée par la voix elle-même et donnant à cette proposition l'originalité d'une performance vocale et technique.

Plusieurs atmosphères sonores sont crées pour appeler le public vers des lieux à la fois imaginaires et réels, lointains et intérieurs. Celui-ci se rencontre à travers une femme qui joue avec une machine en parlant aux coeurs, qui aime, rend hommage, danse et chante à pleine voix.

Tambour, guitare et guimbarde, viennent ponctuer ce concert vocal ainsi que des textes poétiques qui, plus qu'introduire les morceaux, sont déclamés à la manière d'un conte

Le public est invité à participer sur quelques morceaux, la musique invite à l'intériorité mais peut aussi appeler à la danse.

Le message? Appel à la nature, à la créativité, au souffle, à la présence, à la liberté de l'être ! Oonde, qui raconte de façon poignante des fragments de l'histoire humaine est un hommage à la Vie...