Spectacle musical inspiré de la flûte enchantée de Mozart, mis en scène par Ian Magilton.

La distribution est faite d'artistes de 10 nationalités, parlant 7 langues différentes.

 

Die Zauberflöte tient une place de premier choix dans les recherches du Roy Hart Theatre du fait que cette oeuvre a inspiré Alfred Wolfsohn il y a cent ans, au moment où celui-ci définissait son concept de « Voix humaine ». Il affirmait que chaque homme et chaque femme étaient capables de chanter tous les rôles de cet opéra et d’endosser tous les archétypes qu’ils représentent, des extrêmes aigus de la Reine de la nuit aux notes les plus graves produites par Sarastro, et qu’il y avait en chacun de nous un amoureux, une victime, un héros, un bouffon, un sage, un dictateur, une sorcière, un esclave diabolique et plus encore. Dans chaque émotion que nous éprouvons, il y a des passerelles vers toutes les autres.